jueves, 19 de octubre de 2017

Horst Köhler, l’envoyé spécial du SG de la visite de la Nations Unies Antonio Guterres dans le camp de réfugiés sahraouis

 Horst Köhler, l’envoyé spécial du SG de la visite de la Nations Unies Antonio Guterres dans le camp de réfugiés sahraouis depuis hier mercredi 18 octobre a rencontré aujourd'hui jeudi 19 représentants de la jeunesse sahraouie dans un débat qui a duré pendant des heures pour recueillir leurs opinions sur la réalité du conflit qui les oppose le Royaume du Maroc, qui occupe 80 % du territoire de la RASD. Femmes en tant que gestionnaires et leaders dans ce processus ont fait entendre.



Dans son premier tour de la zone Kohler arrive aux camps de réfugiés sahraouis et est reçue par les autorités de la Wilaya de Auserd gouverneur Mariem Hmada et sahraoui, en plus d’une multitude qui se démarque à l’omniprésence femelle coreo le slogans de liberté et d’indépendance comme une expression vivante de la volonté du peuple sahraoui.

jueves, 12 de octubre de 2017

Journée internationale de la jeune fille, 10 Conférence sur les femmes se tiendra à Johannesburg

 Journée internationale de la jeune fille, 10 Conférence sur les femmes se tiendra à Johannesburg dans le Parlement Pan-africain sur les 12 et 13 octobre, des discussions sur les objectifs de développement relatives aux droits de l’homme, la paix et la sécurité

martes, 10 de octubre de 2017

Une délégation composée de représentants des différentes institutions et organismes des Canaries se réunit avec l’organisation de la femme

de l’Union nationale des Sahraouis (UNMS) au centre culturel et communication de l’UNMS dans le cadre de la coopération avec les femmes sahraouies.

Le Conseil exécutif de l’Union nationale des Sahraouis femmes effectue une visite de suivi à la maison des femmes dans les différentes Wilayas

Le Conseil exécutif de l’Union nationale des Sahraouis femmes effectue une visite de suivi à la maison des femmes dans les différentes Wilayas dans le cadre du suivi des projets réalisés dans la première moitié du plan annuel de 2017/18. La visite de travail a commencé dans les Wilayas de Boujdour et Smara, réalisé par le Secrétariat général de l’UNMS Fatma Mehdi

martes, 3 de octubre de 2017

Sahara occidental : l'ONU et le Conseil de sécurité, appelés à imposer l'organisation d'un référendum d'autodétermination

Washington, 03 oct 2017 (SPS) La représentante de Belize, Mme Lois Michelle Young, a dénoncé pour sa part le "traitement palliatif" accordé par l’ONU à la question du Sahara occidental, soulignant qu’un référendum avait été promis il y 25 ans au peuple sahraoui, en échange d’un cessez-le-feu.
Mme Young a rappelé que 50% des Etats membres de l’ONU avaient obtenu leur indépendance grâce à la lutte de leurs peuples et l’appui de l’ONU, y compris le Belize qui a acquis son indépendance le 21 septembre 1981.

Cependant, la tâche de la décolonisation n’est pas achevée, a-t-elle constaté

lunes, 2 de octubre de 2017

Les Intergroupes parlementaires "Paz y libertad para el pueblo saharaui" appellent à la fin de l'occupation du Sahara occidental

Vitoria, 02 oct 2017 (SPS) Les Intergroupes parlementaires "Paix et liberté pour le peuple sahraoui" en Espagne ont exigé, dans le cadre de leur XXIe Conférence, tenue au siège du Parlement basque, en présence du membre du Secrétariat national du Front POLISARIO, président du Parlement, Khatri Adouh, de la représentante du Front Polisario en Espagne,Khira Boulahi, à mettre fin à l'occupation du Sahara occidental.
Les Intergroupes réitèrent "une revendication sans équivoque et fondamentale" pour la mise en œuvre  des résolutions des Nations Unies concernant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination par le biais d’un référendum. "Nous dénonçons la présence marocaine illégale au Sahara occidental", ont-ils indiqué dans un communiqué dont une copie est parvenue à SPS.
Ils  ont également réaffirmé que le "Front Polisario est le représentant légitime et unique du peuple sahraoui", exprimant leur soutien et solidarité avec les prisonniers politiques de Gdeim Izik et condamnant "les procès iniques dans un processus illégal et injustifié", exhortant à "leur libération immédiate".
Par ailleurs, les Intergroupes qualifient de "très positive" la décision de la Cour nationale des comptes qui reconnaît la responsabilité de l'Espagne "en tant que puissance administrante de jure" du territoire du Sahara occidental (selon le droit international).
Ils dénoncent aussi le pillage des ressources naturelles du Sahara occidental par le Maroc, exhortant  les entreprises opérant dans la région "de respecter le droit international et les droits du peuple sahraoui".
Les 14 Intergroupes présents à cet événement ont réitéré leur demande pour l’élargissement des prérogatives de la mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO), appelant  les Nations Unies à doter cette mission d’une composante chargée de surveiller et de sauvegarder les droits de l'homme des Sahraouis dans les territoires occupés par le Maroc à l’instar des autres missions de l’ONU dans le monde.
S’agissant de l'Espagne, les Intergroupes exhortent leur pays à exiger du Maroc "le respect scrupuleux des droits de l'homme dans les territoires occupés du Sahara occidental" et accorder un statut diplomatique à la Représentation du Front POLISARIO en Espagne, étant le seul et légitime représentant du peuple sahraoui.
Ils demandent également à l'Espagne de "promouvoir des initiatives politiques devant aboutir à une solution juste et définitive au Sahara occidental et augmenter l'aide humanitaire destinée aux réfugiés sahraouis, poursuit le communiqué.
En ce qui concerne la société espagnole, les Intergroupes invitent les médias à "traiter le conflit au Sahara Occidental avec la même importance et pertinence qu'il confère à la société".

Les Intergroupes, mettent en priorités "le travail de soutien aux Sahraouis dans les territoires occupés". Ils s'engagent également à envoyer des missions d'observateurs internationaux, ainsi qu'une représentation pour participer à la 42ème édition del’ EUCOCO, qui se tiendra les 21 et 22 octobre en France

lunes, 4 de septiembre de 2017

Les femmes de l’Union nationale des Sahraouis dans le pays Basque en solidarité avec le père de la résistance contre l’occupation marocaine du Sahara occidental.

 Les femmes de l’Union nationale des Sahraouis dans le pays Basque en solidarité avec le père de la résistance contre l’occupation marocaine du Sahara occidental. Les femmes sahraouies et les membres de la Diaspora sahraouie en Euskadi manifestent son dégoût aux persistance des violations des droits de l’homme et les pratiques répressives qui sont exercent contre Deida Yazid et sa famille qui sont d’être agressées et intimités en raison de valoir leurs droits en tant que citoyens. 






La démonstration de soutien et de solidarité avec le père Deida Yazid a eu lieu le lundi 4 septembre au plaza Moyúa à Bilbao contre la délégation du gouvernement et a culminé au consulat du Maroc dans la ville de Bilbao où sont répétés des slogans de protestation le respect de l’autodétermination ainsi que la demande la libération immédiate de tous les prisonniers politiques sahraouis en lisant le communiqué de l’UNMS lire en langues arabe, espagnol et Basque. 




À la fin de la Loi et à travers un message direct le père Deida Yazid a remercié les manifestants leurs signes de soutien et de solidarité.